• Gratin dauphinois  

     

    Le Dauphiné de Viennois est une ancienne province française, qui correspond aux départements de l'Isère, de la Drôme et des Hautes-Alpes.

     

      

    ....     pour 5 personnes

     

       Préparation  : 20 mn    cuisson : 1 h 30

    - 1 kg de pommes de terre (belle de fontenay, noirmoutier...)
    - 50 cl de crème liquide (crème entière Elle et Vire)
    - 40 g de beurre demi sel + 30 g pour le plat
    - 1 petit navet
    - 1 gousse d'ail
    - noix de muscade rapée, sel, poivre
     

     

    Peler les pommes de terre, et les couper en rondelles de 2mm environ. Les laver et les éponger soigneusement avec du papier absorbant. Préchauffer le four à 150°C (ther 5)

    Peler et couper le navet en deux. Fendre la gousse d'ail et la dégemer.

    Frotter longuement un plat en terre avec le navet, puis la gousse d'ail. Pour terminer, beurrer le plat généreusement avec du beurre fondu.

    Partager les rondelles de pommes de terre en 2 ou 3 paquets, suivant l'épaisseur que vous donnerez à votre gratin (moi, je met 3 couches). Ranger les pommes de terre dans le plat, en les faisant chevaucher légèrement. Saler, poivrer, et saupoudrer de noix de muscade rapée. Remettre une autre couche de pommes de terre, et renouveler - sel, poivre, muscade. Et encore une autre couche - sel, poivre, muscade.

    Couler la crème liquide que vous aurez salée et poivrée sur les pommes de terre. Veillez à ce qu'elle pénètre bien au fond du plat. (avec une fourchette, je fais bouger délicatement les pommes de terre). La crème doit recouvrir entièrement la dernière couche de pommes de terre. Parsemer de flocons de beurre, et laisser cuire 1 h 15 au four.

    Au bout de ce temps, et après avoir vérifié avec une pointe de couteau la cuisson des pommes de terre, monter le thermostat sur 210°C (ther 7) et laisser cuire encore 15 à 20 mn, en surveillant le gratin qui doit dorer sans désécher. (au besoin, couvrir d'une feuille de papier aluminium).

    Servir aussitôt avec un roti de boeuf, ou steak, ou tout simplement une salade 

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique