• autour de la basse cour

     

    Le coq

     

      Le coq gaulois :

     

    Le coq gaulois deviendra une représentation nationale de la France par un simple jeu de mot latin sur le terme "gallus", qui veut dire à la fois le gaulois, et le coq.

    Débouté par le monde politique, le coq trouvera sa place dans la représentation de la France, par son caractère combatif et sa vaillance : vertus réputées françaises.

    C'est ainsi que ce gallinacé devint la symbolique sportive de la France.

    Sa vigilance lui donnera la place d'honneur au sommet de nos clochers où il deviendra le gardien des villages.

      

      Le coq chinois :

     

     

       Le coq (鷄 jī) est le dixième animal des 12 dans l'ordre d'arrivée qui apparaît dans le zodiaque chinois, lié au calendrier chinois.

    Le "coq" est décrit comme étant franc, analyste, méthodique. On dit du coq qu'il s'entend bien avec le "boeuf" et le "serpent", et très mal avec le "lapin".

    Quelques expressions :

    Etre fier comme un coq, se pavaner comme un coq   

    avoir une attitude fière, orgueilleuse, et vaniteuse

    L'expression : "être fier comme un pou" vient de la déformation du vieux français (pouil) qui désignait le coq. Donc, être fier comme un pouil devint être fier comme un pou.

    Etre comme un coq en pâte   

    être choyé, dorloté

    Même si le pâté de coq n'était pas vraiment répandu ou apprécié,  le terme en pâte est vu ici comme quelque chose de douillet ou confortable

    Passer du coq à l'âne      

    dans une discussion ou un écrit, passer brutalement d'un sujet à un autre, sans transition ni liaison

    Malheureusement, aujourd'hui, il n'existe aucune explication du choix de coq et de l'âne

    La poule :

    La poule est la compagne du coq. Autant ce dernier est fier, batailleur, et fervent (il ne lui faut pas moins de sept femelles), autant l'autre est décrite idiote, peureuse et ridicule.

     

    familièrement, une "poule" est un terme affectueux. Très familièrement,   une "poule" devient une femme aux moeurs très légères.

     

    Beaucoup de machisme, donc comme dans les expressions :

    La poule ne doit pas chanter avant le coq  

    le mari doit avoir plus d'autorité dans son ménage

    ou encore "être un tate poule", familièrement et péjorativement, homme qui effectue des tâches traditionnellement féminines dans un couple.

    Quelques autres expressions :

    se conduire comme une poule mouillée   

    avoir peur des responsabilités, n'avoir aucun courage, être faible, peureux. Une poule, surprise par la pluie, se tient à l'écart, sans remuer, dans une espèce d'abattement (mais il en est de même pour tous les volatilles)

    avoir la chair de poule    

     avoir froid, ou être effrayé, la peau devient comme la chair de la poule que l'on plume

    avoir la bouche en cul de poule   

    faire la moue avec la bouche avancée, avec resserrement des lèvres, simulant l'aspect d'une personne guindée

    Etre une mère poule    

    entourant ses enfants de soins excessifs

    Quand les poules auront des dents                                             autant dire jamais, à la Saint glinglin, durant la semaine des quatre jeudis....

    Tuer la poule aux oeufs d'or. 

    Détruire par cupidité toute source de profit.

    Cette expression est tirée d'une fable de La Fontaine, mais largement inspirée d'une morale d'Esope, fabulistre grec de l'Antiquité ("d'une oie et de son maître")

    "pour ceux qui auraient oublié la courte fable en question,

    il est question d'un avare dont une poule pondait des oeufs d'or. Croyant que cette poule contenait un trésor, l'avare la tua pour se rendre compte, dépité, qu'elle était semblable à ses autres poules et qu'il venait de tuer bêtement ce qui pouvait l'enrichir sans fin."

    vocabulaire...

    le lait de poule :   

    boisson reconstituante faite à base d'oeufs battus, de lait et de sucre

    un cul de poule :   

    récipient généralement en inox. Il a la forme d'un saladier avec un fond arrondi. Il est surtout utilisé en pâtisserie.

    un nid de poule :    

    une petite ornière dans la chaussée

     

    pied de poule :   

    tissu à petits damiers

     

    Le canard :

    un froid de canard :    

    un froid intense

    cette expression tient son origine dans le contexte de la migration des canards. Celle-ci se passe de l'automne et de l'hiver, soit lors des grands froids

    c'à ne casse pas trois pattes à un canard    

    celà n'a rien d'extraordinaire, de remarquable

    il ne faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages

    dans l'expression "enfants du bon Dieu", il faut entendre des gens honnètes, intelligents, et respectueux de leur prochain, qui sont opposés à des volatiles, supposés être des imbéciles. Quant au choix du canard sauvage ? Mysère !!!

    vocabulaire ....

     un canard : une fausse nouvelle, un mauvais journal

    L'oie :

    une oie blanche 

    une jeune fille ayant reçu une éducation pudibonde, qui est niaise, candide, et un peu sotte. 

    un peu d'histoire

    les oies sacrées du Capitole

    C'est en 390 avant J-C que Rome connu un grand péril. Un peuple guerrier arrivant du Nord, les Gaulois, pénètrent jusqu'au centre de l'Italie, balayant l'armée romaine envoyée contre eux.

    Les Gaulois assiégèrent Rome et seules, les hauteur du Capitole résistèrent pendant 7 mois. Malgré la famine, les oies consacrées au culte de Junon, ne furent pas sacrifiées, et c'est pendant une attaque des assiégeants, que les oies sacrées réveillèrent juste à temps les soldats endormis. Ala fin, les Gaulois abandonnèrent le siège contre une rançon en or.

    et plus actuel, le jeu de l'oie 

     

    Si vous connaissez d'autres expressions .....

    votre commentaire
  • Moelleux au chocolat et aux poires

    .... pour 5 personnes   

     

    Préparation  : 15 mn     cuisson : 15 mn               

    - 2 belles poires bien mûres
    - 100 g de chocolat noir à cuire
    - 115 g de beurre + 15 g pour beurrer les moules
    - 4 oeufs
    - 125 g de sucre
    - 50 g de farine
     
     
     
     Préchauffer le four à 170°C.

     

     

    Peler les poires, et les découper en petits cubes. Les répartir dans des ramequins beurrés.

     

     

    Faire fondre au bain marie le chocolat coupé en morceaux. Une fois fondu, hors du feu, faire fondre les 115g de beurre coupés en parcelles.

     

    Dans un grand saladier, fouetter 2 oeufs entiers et 2 jaunes d'oeufs, ajouter le sucre en poudre. Fouetter vigoureusement jusqu'à obtenir une pâte blanchâtre. Incorporer le chocolat fondu, mélanger, puis ajouter la farine. Bien mélanger jusqu'à obtenir une pâte lisse.

    Verser cette pâte dans chaque ramequin,

    et enfourner pendant une durée de 15 mn, jusqu'à ce que la surface soit gonflée et mate. 

    Servir tiède.  

     

     

     


    1 commentaire
  • Poulet aux épinards et lait de coco

    (recette reçue de ma belle soeur... Coucou Maguy !!!  ... j'attends d'autres recettes pendant ton séjour à Tahiti !!! bisoux)

    Délicieux !!!!

    voici le blog des poinpoin

     

                  

                                                     Tahiti

     

     

         

     ....     pour 5 personnes

            

    préparation : 15 mn    cuisson : 45 mn

    - 5 hauts de cuisse de poulet - 5 pilons de poulet
    - 1 kg d'épinards frais
    - 2 oignons
    - 2 gousses d'ail
    - 50 g de gingembre (ou 1 cuil à café)
    - 1 boite de lait de coco (425 ml)
    - 1/2 litre de bouillon de volaille (avec 1 cube)
    - un peu de noix de muscade râpée
    - sel, poivre blanc
     
     
     
      

    Pelet les oignons et les détailler en lamelles. Peler l'ail, le fendre en deux et enlever le germe. Eplucher le gingembre, et le hacher (une astuce, beaucoup plus facile à râper quand ce dernier est congelé !!)

    Laver et équeutter les épinards.

    Préparer le bouillon de volaille. Faire fondre un cube de bouillon de volaille dans 1/2 litre d'eau bouillante.

    Dans une cocotte, faire sauter les morceaux de poulet sur toutes les faces. Réserver.

    A la place, faire rissoler les oignons émincés, l'ail écrasé, le gingembre, quelques raclures de noix de muscade.

      

     Ajouter le bouillon de volaille que vous avez réservé, et laisser réduire pendant 5 mn. Rajouter le lait de coco, et laisser prendre un petit bouillon. Remettre dans la cocotte les morceaux de poulet, et laisser cuire à feu moyen pendant 30 à 45 mn  jusqu'à ce que le poulet soit cuit.

    Pendant ce temps, faire blanchir les épinards dans un grand volume d'eau salée pendant 1 mn (j'utilise mon couscoussier). Refroidir aussitôt.

     

     

    Presser entre vos mains les épinards, pour en extraire tout le jus.

     

     

    Rajouter les épinards avec le poulet, et laisser mijoter pendant 5 mn.

    Servir  avec du riz parfumé, ou comme le suggère Maguy, avec des patates douces, façon gratin dauphinois

    Même ceux qui ne tiennent pas trop aux épinards (comme moi) peuvent essayer. Je n'ai pas retrouvé le goût. Nous avons trouvé ce plat vraiment très bon.

     

     

     


    votre commentaire
  • Filet mignon au roquefort   

     

     ....     pour 6 personnes 

     

      Préparation : 10 mn        Cuisson : 15 mn

    - 2 gros filets mignon 
    - 120 g de roquefort
    - 40 cl de crème liquide
    - 2 cuil à café de moutarde
    - 1 quinzaine d'olives vertes dénoyautées
      

     

     

    Découper le filet mignon en tranches de 1,5 à 2 cm d'épaisseur. Faire revenir dans 20 g de beurre.

    Pendant ce temps, mélanger avec soin avec une fourchette la crème, la moutarde, et le roquefort. (il ne doit plus rester de gros morceaux de fromage).

    Quand la viande est froide, la déposer dans un plat à four, et la napper de la sauce au roquefort. Parcemer d'olives coupées en morceaux

    Faire réchauffer au four (200°c), pendant une dizaine de minutes, et faire gratiner.

    Servir avec des tagliatelles ou des nids d'Alsace par exemple.

    Plat que l'on peut préparer à l'avance (il suffit d'enfourner pour faire réchauffer et gratiner un quart d'heure avant de passer à table)

     


    votre commentaire
  • Poulet en papillotes
       

     ....     pour 5 personnes

            

    préparation : 20 mn    cuisson : 40 mn environ

    - 5 cuisses de poulet
    - 3 tranches fines de jambon de bayonne
    - 300 g de champignons émincés
    - 1 cuil à soupe bombée de persil
    - 5 cuil à soupe de porto rouge
    - 1 cuil à soupe d'huile d'olive
    - sel et poivre

     

     Préchauffer le four thermostat 6 (200°C)

    A l'avance, peler et émincer les champignons. Les jeter dans une poêle sur feu moyen pour qu'ils rejettent leur eau et qu'elle s'évapore. Ajouter l'huile, et faire blondir un peu. Bien poivrer.

    En même temps, si les cuisses sont entières, les couper au niveau du pilon, enlever la peau. Enrouler les morceaux dans une demi tranche de jambon de bayonne. Les déposer sur une feuille d'aluminium (1 par personne). (donc les 2 morceaux dans la papillote. le pilon uniquement, ce n'est pas suffisant)

    Répartir les champignons sur les morceaux de poulet, semer le persil, ajouter sur chaque papillote une cuil à soupe de porto. Refermer hermétiquement, et poser les papillotes sur une plaque à four.

    Enfourner pour une durée de 30 mn.

    Servir avec des pommes vapeur par exemple.

        

     

     

     


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires